Poursuite du Travail à la Maison
après le
séminaire 5 : février 2013

Chakras 6eme partie : Ajnâ /Troisième Oeil
et
Latifa Khafiya : Thèmes et Exercices

Emplacement :

Le chakra yoguique Ajnâ et le Latifa Khafiya soufi sont tous deux situés entre les deux yeux au centre du front. En physiologie yoguique, c’est là que idâ, pingalâ et sushumnâ se réunissent ; la Sushumnâ continue ensuite du chakra Ajnâ jusqu’au Sahasrâra (le chakra Couronne), Idâ finit au niveau de la narine gauche, Pingalâ de la narine droite.

Signification yoguique :

Chakra Ajnâ : Ajnâ en Sanscrit signifie “commander”, il est formé à partir des racines verbales “connaître” et “suivre”. Appelé aussi mukta triveni : la rencontre des trois courants (streams) (Idâ, Pingalâ, Sushumnâ).

Métaphysique yoguique :

Un yogi qui a traversé le chakra vishuddha situé au niveau de la gorge et qui a atteint le chakra ajnâ transcende les cinq éléments et est délivré (mukta ) du servage de la conscience liée au temps. C’est là que la conscience du « Je » est absorbée dans la supra-conscience. »

Harish Johari, Les Chakras : Centres d’énergie et de transformation

Extrait du Shat-Chakra-Nirupana :

« Dans ce lotus réside le mental subtil ( manas). A l’intérieur du triangle situé dans ce chakra résonne éternellement le son OM. C’est l’Atman intérieur, l’esprit pur (buddhi ) qui ressemble à une flamme dans son rayonnement … le yogui qui médite sur ce lotus … ne connaît pas la décrépitude. Témoin de toute chose, il réside en ce lieu comme dans le lieu du Feu, de la Lune et du Soleil (c’est à dire dans le chakra du Sahasrâr) … cet excellent yogui, au moment de la mort, place joyeusement son souffle vital en ce lieu et rejoint (après la mort) le purusha , le dieu primordial, suprême, éternel, non-né, qui existait avant les trois mondes… »

Pour la première fois, l’existence individuelle non-divisée se manifeste afin de créer le « deux ».

Quand ce chakra est éveillé, on peut alors rencontrer son propre soi divin, c’est à dire le Vrai Soi, source innée de connaissance profonde et de sagesse qui demeure dans le centre Ajnâ de notre être.

Le centre Ajnâ contrôle les différents états de concentration utilisés en méditation. Il contrôle la personnalité toute entière. Il est associé aux facultés cognitives du mental, à la fois aux images mentales et aux idées abstraites.

Signification soufie :

Latifa Khafiya : Khafi signifie “caché”. Se référant à l’échelle d’évolution de la conscience, il implique un état de retrait extrême dans la profondeur du sens : Pir Vilayat parlait d’atteindre cet état où l’on voit ce qui transparaît à travers ce qui apparaît. Il s’agit d’atteindre l’état précédent la programmation, l’état de « pré-programmation » de l’univers, le niveau de Lahut.

Amat-un-Nur Tiwana

Métaphysique Soufie :

A partir de la solitude de l’Unité divine, par nostalgie, l’Etre divin a « exhalé » le cosmos et s’est cristallisé dans certaines formes archétypiques : ce qui existait en potentialité a été exprimé à travers l’archétype divin qui précède et donne forme aux Noms divins. Les lois de la nature s’élevèrent dans le cosmos – modalités destinées à exprimer l’intention divine. L’archétype correspond, au niveau de notre être, à ce moment premier, avant qu’on puisse parler d’individualité – comme le « semis » du code génétique : le code spécifique de notre personne renfermant d’innombrables possibilités. En renouvelant la conscience à ce niveau de l’être [ Khafiya ], nous avons la possibilité de travailler créativement au déploiement de notre perception du but à atteindre, afin de devenir plus véridiquement celui ou celle que nous sommes supposé-es être.

Extraits de l’enseignement de Pir Zia, janvier 2003

Latifa Khafiya est associé au plan de Lahut qui est le plan où l’énergie créatrice de l’être divin émerge vers la manifestation.
C’est le plan des archétypes divins d’où proviennent les qualités du divin : les Noms divins.
Dans ce moment éternel de la créativité, la forme pure est activée à travers nous et il lui est donné une signification dans la vie.
Ce latifa permet le dialogue entre la – les – source-s de notre être et la façon dont elles sont actualisées dans notre vie.

Connectez-vous à ce centre et à son énergie à travers :

• Les éléments : On est au-delà des éléments. « C’est la combinaison de l’essence de tous les éléments dans leur forme la plus pure. » Johari
• Couleur : souvent violette ou indigo
• Organe sensoriel : les yeux
• Glande endocrine : glande pituitaire

Relations avec le corps physique :

La glande pituitaire antérieure sécrète sept différentes hormones qui stimulent et régulent le fonctionnement de toutes les autres hormones : elle est le “chef d’orchestre”.
Son hypoactivité se traduit par une forme d’inconsistence et de paresse. Cela touche toutes les autres glandes endocrines. Son hyperactivité se traduit par de l’autoritarisme, une volonté excessive.

Noor Hervot

Qualités et caractéristiques : selon les deux traditions yoguique et soufie

Le mental devient apte à se concentrer
Maîtrise de soi
Si l’ajnâ est éveillé et purifié, la personne a la capacité de rester calme face à l’expression du karma accumulé dans les autres chakras, ce qui leur permet d’éliminer leurs impuretés. [Johari]
Dépassement des désirs de la vie incarnée et de ses activités
Maintient un état stable de conscience non-duelle, un sentiment d’union et d’unité avec les lois cosmiques.
Réalisation que l’on est un esprit immortel dans un corps soumis à la temporalité.
Conscience pure
Dévotion spirituelle
La lumière de l’intelligence divine brille à travers l’être en tant que conscience divine
Le regard qui vient de ce centre est créatif
Donne le pouvoir de réaliser ses désirs
Révèle le divin en soi et réflète la divinité en autrui
Connaît le passé, le présent et le futur
Communication télépathique
Perception clairvoyante
Clairvoyant perception
Toutes les facultés de l’esprit sont améliorées : volonté, mémoire, concentration

Obstacles dûs à :

Tension du corps physique : il est nécessaire d’ouvrir le visage, les oreilles, les sourcils, autrement l’énergie qui s’élève peut être bloquée et provoquer des maux de tête.

Illusion

EXERCICES POUR LE CENTRE DU TROISIEME OEIL

1. Pendant plusieurs mois, massez votre nuque, sous l’occiput, le cuir chevelu, vos tempes, votre front, autour de vos oreilles. Massez doucement (en pinçant délicatement) tout autour de vos orbites. Caressez votre visage pour l’aider à s’ouvrir.

2. Prêtez attention à la couleur violette visible dans le monde extérieur. Soyez en conscient-e tout au long de la journée.
A l’aide de votre sens subtil intérieur, expérimentez la couleur violette en tant que vibration.
Pendant une semaine.

3. Prenez conscience de la façon dont vous regardez les objets qui vous entourent :

• observez les contours physiques et les textures des objets ou des événements
• percevez l’objet ou la scène dans son aspect énergétique
• percevez la signification ou la présence subtiles de l’objet ou de l’événement
• percevez l’intention divine comme la graine à l’intérieur de l’objet ou de la scène qui se serait déployée

4. Percevez la lumière en toutes choses

5. Wazaïf :
Ya Noor – Ya Alim
(Intelligence divine – Conscience divine)

Une fois établi-e dans la répétition de cette paire de wazaïf, on peut pratiquer le fikr de cette façon :
• sur l’inspir : le souffle et la conscience s’élèvent jusqu’au centre Couronne.
• sur la rétention du souffle : les yeux tournés vers le haut, élevez la conscience au-dessus du centre Couronne vers la Lumière.
• sur l’expir : détendez les yeux, qu’Alim, le rayon de la Conscience divine, rayonne à travers le Troisième oeil. Dirigez ce regard vers une situation de votre vie afin que vous puissiez percevoir le projet divin dans cette situation.

Si le regard des yeux physiques perçoit « l’exemplaire » [l’original ou la copie], le regard du Troisième oeil perçoit simultanément l’archétype – la graine à l’intérieur de l’arbre. » Pir Zia

Explorez ce mode de conscience dans votre vie quotidienne : la perception de l’archétype au coeur du manifesté.

6. La purification des chakras avec le Troisième oeil

Ceci doit être fait avec beaucoup de douceur.
Après avoir purifié le Troisième oeil avec la pratique de Ya Noor – Ya Alim : pratiquez le fikr, dirigeant votre regard du Troisième oeil vers le chakra de la base, purifiant ce chakra. Les yeux peuvent être ouverts ou fermés. Trois respirations complètes.

Puis, faites de même, sur trois respirations, pour chaque centre énergétique, en remontant la colonne vertébrale, jusqu’au centre de la gorge.

Laissez la lumière qui rayonne à travers le Troisième oeil purifier chaque centre.

Terminez par trois respirations dans le Troisième oeil et trois respirations dans le centre Couronne.

7. Le regard du Maître

Référez-vous au “dossier” : “travail à la maison” du 5eme séminaire déjà reçu et qui est aussi posté sur le site Internet.

Le regard du Guérisseur

Avec cet exercice, cultivez le pouvoir de guérison qui peut émaner des yeux. Vous pouvez orienter ce regard comme si c’était un rayon violet.

8. Un thème pour la méditation : Hazrat Inayat Khan sur le plan de Lahut

Il s’agit de ce qui est exprimé, dans le symbolisme chrétien, par l’image de la colombe. En d’autres termes, c’est le moment où une extase d’une telle intensité, touchant la conscience à la vitesse de l’éclair, permet à l’être d’atteindre, pour ainsi dire, les profondeurs de la vie toute entière, au-delà de la sphère de l’action, et même du ressenti. « Mais, pourrait-on demander, quel bénéfice en retire la conscience ? » Elle en retire une sorte d’illumination, comme une torche enflammant une autre torche ; cette vie intérieure, atteignant la conscience, produit une forme d’illumination qui rend claire la vie d’une personne. Chaque moment qui suit cette expérience est dévoilé [ unveiled] en raison de ce moment-même. Il recharge la vie de l’être d’une nouvelle vie et d’une nouvelle lumière.

HIK, Vol IV, Purification mentale, ch. 16, p. 202 de la version anglaise

9. Investigation personnelle

Recherchez l’unité derrière la diversité dans les évènement de la vie.
Voyez-vous à travers les yeux de Dieu.
Demandez-vous : quelles qualités divines sont en train d’être manifestées en (tant que) moi ?
Comment Dieu est-Il/Elle en train de Se découvrir en tant que moi ?

10. Sons pour le centre du Troisième oeil

Dans le système du Yoga : « A » (comme dans le mot anglais : « cat »)
Hazrat Inayat Khan : “ii